La contr’allée

 
 

La Contr’allée est née

lors d’un passage à Paris


Nous faisions quelques courses Chantal et moi, en sortant du petit restaurant parisien

où nous avions déjeuné, Chantal s’est aperçue qu’elle avait oublié son pull. Elle est retournée le chercher.

Pendant ce temps j’ai marché doucement dans cette contr’allée, c’est alors que je l’ai vu, il tendait sa main, en mendiant qu’il était devenu. On était près du métro Charonne de triste mémoire.

Je l’ai regardé, ses yeux se sont plantés dans les miens…


Chantal est revenue, son pull sur ses épaules, nous sommes repartis, Paris venait de se couvrir de nuages.


Nous sommes rentrés, le soir j’ai écrit ce texte, il figure dans « Les jours parallèles »

PoÈme musical

Envoyez-moi un message

Pour voir la vidéo, cliquez sur l’image